Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le 26 juin dernier, le comité d'entreprise de Michelin qui se tenait au siège social de Clermont-Ferrand étudiait le plan de fermeture de l'unité de production des pneus poids lourds de Jouet Les Tours. Une dizaine de cars avaient été affrétés afin de permettre aux salariés de se faire entendre par la direction pendant le déroulement d ce comité d'entreprise extraordinaire (lire ICI). L'ambiance était tendue comme le montre la vidéo ci-dessous

C'est vrai que la grille qui empêchait les grévistes de passer avait un peu souffert. Mais comment ne pas comprendre la réaction des salariés à qui ont apprend que 730 emplois sont supprimés alors que Michelin annonçait dans le même temps plus d'un milliard de bénéfices ? Mais la direction de Michelin ne l'entend pas de cette oreille. Hier celle-ci a convoqué un des salariés identifié comme meneur. Or, ils étaient plus de vingt a secouer la grille comme le montre d'ailleurs la vidéo ci-dessus. Au total ce sont trois salariés qui devraient être entendus par la direction de Michelin pour être sanctionnés en raison d'une action qui était pourtant collective.

A Jouet les Tours, la solidarité n'est pas un vain mot. Plus d'une centaine de salarié on débrayé hier. Aucun des grands média traditionnel ne rapporte cette nouvelle. Heureusement Médiapart a fait un vrai travail d'enquête (lire ICI) et pour celles et ceux qui ne sont toujours pas abonnés à cet excellent journal numérique, voici l'article ci dessous en PDF.

fichier pdf RépressionSalariésMichelin13août2013

Tag(s) : #Vidéos

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :