Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Suite au drame survenu à Brétigny-sur-Orge (Essonne), la fédération SUD Rail exige qu’une réunion tripartite État/SNCF et RFF/Organisations syndicales se tienne très rapidement. Même si la fédération SUD Rail ne souhaite pas engager la polémique au lendemain de la catastrophe, elle demande la plus grande transparence à propos des enquêtes qui vont être menées rapidement. Rappelons qu’elles son au nombre de trois : l’enquête judiciaire, l’enquête de l’État et l’enquête de la SNCF. C’est à cette dernière que SUD Rail demande que le CHSCT (Comité d’hygiène et de sécurité et des conditions de travail) soit associé.

Depuis plusieurs années, les syndicats dénoncent la détérioration de la sécurité sur le réseau ferré, notamment depuis la séparation de RFF (Réseaux Ferrés de France) de la SNCF. Or on sait que la situation financière de RFF n’est pas bonne. Des questions se posent donc à propos du financement du réseau et de son entretien.

Communiqué de SUD Rail :

La fédération SUD-Rail s’incline devant les victimes de l’accident ferroviaire qui a eu en cette fin d’après-midi, à Brétigny dans l’Essonne.

Nous adressons nos condoléances aux proches de celles et ceux qui ont perdu la vie et pensons aussi aux nombreuses personnes blessées.

En ces moments dramatiques, la fédération SUD-Rail se refuse à polémiquer avec les responsables de la dégradation de la sécurité du système ferroviaire. Plus tard sera l’heure de rendre des comptes.

La fédération SUD-Rail exige que les directions de la SNCF et de RFF ainsi que les Pouvoirs publics donnent en temps réel toutes les informations aux organisations syndicales de cheminot-es. Nous demandons qu’une réunion tripartite État/SNCF et RFF/Organisations syndicales se tienne très rapidement.

Le site de SUD Rail ICI et le communiqué en question LA.

SUD Rail exige une réunion tripartite
Tag(s) : #Actualité sociale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :