Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce soir, je n’ai pas de mot assez durs pour condamner cette droite qui a construit année après année le succès du Front national. Cette droite extrème a donné le score que l’on connait à l’extrème droite. Et comme personne ne s’en souciait, le parti de la haine n’a cessé de prospérer. Seuls le Front de Gauche et quelques syndicats ont décidé d’affronter la bête immonde. C’est pourquoi, nous ne pouvons qu’être tristes ce soir. Triste pour ce pays, pourtant héritier d’une des plus belles révolutions de l’histoire humaine. Oui tristes de voir à quel degrè 0 nous sommes tombés. Mais aussi, et c’est là le paradoxe, plein d’espoir pour l’avenir car les 12% réalisés par le Front de Gauche constitue un véritable point d’appui pour rassembler toutes les bonnes volontés et en particulier celles et ceux qui sont épris de justice et de paix.

La bataille n’est pas fini. Bien sur, il faut virer cette droite arrogante et corrompue. Mais au delà, il faut rester unis pour faire en sorte que les élections qui vont suivre changent la donne. Les législatives ne sont pas les présidentielles. Nous ne seront pas confrontés au piège « du culte de la parsonnalité » qui profite systématiquement aux partis anti démocratiques comme l’est le FN. Aux législatives, il faudra présenter des candidats qui tiennent la route et qui soient reconnus localement pour leurs compétences. Et là, il y a gros à parier que la bodruche du FN se dégonflera. Mais nous verrons bien. Le Front de Gauche doit continuer pour sa part à travailler dans l’unité de toutes ses composantes afin de convaincre les citoyens de ce pays que leur salut ne viendra pas de la haine et du rejet de l’autre. Le FN n’a jamais été le parti du peuple. Il en est en vérité l’ennemi le plus achevé, se jeter dans ses bras c’est ce faire hara kiri. Les 12% obtenus par le Front de Gauche ne sont qu’un début. C’est la renaissance de la vrai gauche à quoi nous assistons et cette famille politique va se réinstaller durablement dans la vie politique de notre pays, pour peu que nous soyons capables de convaincre le plus grand nombre de la justesse de nos propositions.

J’ai une pensée émue ce soir pour tout le staf de campagne du Front de Gauche. Les copines et les copains doivent se demander ce qu’ils et elles n’ont pas fait de bien pour que ça marche mieux. Rien ! elles et ils ont fait un travail fantastique. Et tous les autres dans les villes où ont eu lieu les meetings ont été parfaits aussi. Mais nous partions de trop loin pour réussir du premier coup. Il nous reste du chemin à parcourir, mais nous avons le coeur et la raison pour nous. La justice est notre but et notre moteur est le progrès social. C’est pourquoi je reste confiant et garde l’espoir chevillé au coeur.

Et pour celle et ceux qui se demandent qui est cet homme en médaillon en tête d’article, il s’appellait Eugène Varlin. les ouvriers lui avaient donné le surnom suivant :  »L’honneur de la classe ouvrière ». Il était ouvrier relieur. Il fut le fondadateur de deux coopératives ouvrières sous la commune : « La Marmite » et  »la ménagère ». Il fut ensuite élu représentant de la commune de Paris et se battit sur les baricades jusqu’au bout et jusqu’à la dernière rue qui tomba aux mains des versaillais. Le dernier jour, au petit matin, épuisé, il se coucha sur un banc. Reconnu par un prêtre, il fut dénoncé, arrêté, torturé et fusillé sur la butte Montmartre. Nous le devons bien le combat que nous menons aujourd’hui, non ?

Virer Sarkozy et intensifier la lutte contre le FN
Tag(s) : #Billet d'humeur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :